Nos foyers

  • WE en foyer à l’Île de Ré, Fabrice, Bénédicte et Bénédicte - Juillet 2012
  • Bénédicte et Jean au foyer du Chêne
  • Françoise, Xavier et Christophe
  • Vacances en Belgique - août 2012
  • Oeuvres de scrapbooking
  • Week-end prolongé en Bretagne en novembre 2016

 Quand des personnes différentes choisissent de partager leur vie dans une même maison...

Le Foyer se veut être un « Chez soi », où chacun peut exprimer ses dons et progresser tout en restant attentif à ceux qui l’entourent.


   Eric développe ses talents             Julien refait ses forces avant d'attaquer
            de pizzaiolo !!                           sa journée de travail à la vigne...

Le foyer peut aussi devenir un « Chez nous » où le fait de vivre ensemble contribue à l’épanouissement de chacun grâce au développement de liens fraternels et amicaux.


        Pauline, Bernard et David                           Aude et Laura, les belles fleurs
   en grande répétition de récital                           de la Rebellerie

                                          

Trois FOYERS, chacun ayant son histoire et son identité propre, accueillent entre 7 et 9 adultes avec un handicap mental ainsi que 5 accompagnateurs (que l’on appelle « assistants »)

                                         

 

     Foyer de la souche                                                Foyer du Chêne


 

Foyer de Béthanie 

  

Appelés à GRANDIR...

Chaque personne accueillie est accompagnée pour développer ses dons, au travers des médiations qu’offre le quotidien de la journée. 

 
           Jean-Yves aux grillades !!!                  Bénédicte aux hamburgers !!!

 

GRANDIR, c’est apprendre l’autonomie – devenir « sujet de sa vie »–, décider au maximum pour soi-même et, ainsi, prendre ses responsabilités. Pour l’assistant, il s’agit de « faire avec » et non de « faire pour » la personne accueillie.

 

 

Pour Xavier, la café, c'est sacré

 

 

GRANDIR, c’est aussi s’ouvrir à l’autre, différent, et s’ouvrir sur la vie communautaire, sur l’extérieur, par la participation à la vie locale et par l’accueil, notamment des jeunes assistants-volontaires aux horizons et cultures différentes. 

 

Mathias, jeune assitant allemand et son ami Jean-Yves

Découvrez une journée dans un foyer de la Rebellerie, vous verrez la vie est riche...